Promenade dans les rizières

d'Ubud à Keliki


Je retrouve mon neveu Arnaud et son amie Alexandra à Ubud pour faire une belle balade dans les rizières d’Ubud à Keliki avec Pitri, une des Balinaises de Keliki. Pitri est une jeune maman très impliquée à KELIKI : avec son mari Riong, elle héberge des touristes, les conduit dans les rizières, donne des cours de peinture et fait la cuisine. Ca fait beaucoup !
150 000 ROUPIES / 10 € par personne pour cette sortie de  trois heures, un repas chez le guide à Keliki puis retour compris avec taxi.

La sortie va durer une bonne partie de la journée et notre guide nous suit au gré de nos humeurs.



Aujourd’hui donc, Pitri nous accompagne dans cette jolie balade ; à mi-parcours, elle dispose une offrande sur un petit monticule et prend le temps de faire une petite prière. La religion est très importante à Bali et, tous les jours, je vois des femmes munies de bâtons d’encens porter des offrandes sur des petits autels.





La religion occupe une grande partie de la vie des Balinais : la confection quotidienne des offrandes, les prières, les préparations de cérémonies et les cérémonies. A tout moment, ils peuvent quitter leur travail pour aller au temple. Je pense que le rendement au travail doit se faire ressentir …


Ici, la rizière n'est pas encore prête pour le repiquage.

Au premier plan à droite, les semis. Ils ont bien poussé et sont prêts pour le repiquage dans la rizière.



Les rizières sont magnifiques et nous ne nous lassons pas de les admirer. Nous voilà cependant arrivés à Keliki pour notre repas (un nasi goreng, pardi !). Mon neveu, qui ne connait pas le village, le visite avec intérêt puis choisit de dessiner une jolie danseuse balinaise sous la houlette des deux peintres Riong et Pitri.

                                                    D'autres photos de notre balade ici


2 heures de dessin/peinture avec  Riong et Pitri : 100 000 roupies / 6,65 € les 2 heures. Riong dessine le modèle choisi puis guide l’élève ; c’est un travail très minutieux et raffiné. L’élève repart  avec « son œuvre ».

A gauche, Pitri a rejoint Riong, son mari pour le cours de dessin.
A droite, mon neveu est concentré sur son dessin.

Aller au haut