FUNCHAL 

-  Randonnée : la levada n°8

-  Le Jardin Botanique

-  Randonnée : la levada n°9

La levada n°8 (Guide Rother) :
Après la visite du Jardin Tropical Monte Palace, nous nous rendons au jardin botanique en empruntant notre première levada, la n°8 du guide ROTHER. 

Sur la levada 8, nous avons vu quelques personnes rebrousser chemin car certains passages sont étroits quoique tout à fait praticables. Nous n'avons eu, à aucun moment, peur du vide.

A part un petit passage étroit (tout au début de la levada), c'est franchement facile et c'est quasiment plat puisqu'on suit un canal et que l'eau s'écoule très lentement.


Pour aller sur cette levada
, la prendre en sortant du Jardin Tropical, en passant devant le téléphérique, donc Direction Largo das Babosas. Suivre les indications; ça monte au début mais après 20/30 minutes, on arrive enfin sur la levada dos Tornos (la 8!). C'est alors plat ou presque puisque l'eau du canal descend tout doucement.



Jardin Botanique

Pour accéder au jardin botanique: Au bout de la levada, on descend un raidillon (vraiment très raide!) jusqu'au café (halte sandwichs, boissons) puis encore 15 minutes en pente raide pour atteindre le Jardin Botanique.

Entrée 5€ mais pas de plan du jardin. On finit par se repérer quand même. On peut y admirer une belle collection de cactus et de palmiers, un parc aux oiseaux avec paons, aras et perruches, le fameux parterre de plantes géométriques. 

Belle balade de 2 heures environ.

Pour redescendre en bus, il y a bien un bus mais quand va-t-il arriver ????, that is the question! J’essaie le stop mais cela ne marche pas. Finalement, un taxi nous ramène à notre hôtel (vieille ville de Funchal) pour 6 €.


Levada N°9, De Camacha vers Monte

Le lendemain, nous prenons le bus au terminal des bus de Funchal, tout près du téléphérique (bord de mer), à 10 heures pour aller à CAMACHA; nous ne sommes pas seules! Outre les autochtones, quelques touristes, amateurs de randonnées nous accompagnent. 

Arrivées à CAMACHA, le temps se gâte mais heureusement, nous n'essuierons que quelques ondées, cela ne nous empêchera pas de randonner.

ITINERAIRE (page 55 du guide Rother): A l'arrêt de bus, remonter plusieurs centaines de mètres, au passage acheter à manger à la supérette avant de tourner à gauche.

Ca grimpe dur tout de même pour accéder à la levada. Je me dis que les Madériens doivent tous avoir des mollets développés!!!! Evidemment, si vous êtes en voiture, il suffit de vous garer tout près du début de la levada pour éviter la grimpette (grimpette est un euphémisme!) mais après il faudra rebrousser chemin (pourquoi pas!) pour reprendre la voiture.

Enfin, on arrive à la levada n°9, enfin du plat! Le canal est sec (la seule qui le fut de tout notre séjour), la balade se fait principalement dans les sous-bois. La levada se termine par une descente sur un chemin pavé (et glissant car il a plu). A Quinta do Pomar (nous nous arrêtons là car, la veille, nous avons parcouru la suite du tronçon), un taxi semble nous attendre; il nous ramène pour 9€ à l'hôtel, à Funchal (vieille ville).

Aller au haut