MARTINIQUE NORD :

                 -  Saint Pierre, son histoire tragique
                  -  Le jardin de l'Anse Latouche
                  -  La Rhumerie Saint-James

 

 SAINT-PIERRE, mon coup de coeur

A première vue, cette petite ville n'a rien d'extraordinaire; elle est même un peu triste avec toutes ces ruines ici et là, avec ces maisons rafistolées, ces constructions plus modernes. Bref, le charme est loin d'opérer... mais je ne sais rien de cette petite ville étrange et comme endormie...



Toute la belle société (des gens très riches) de la ville périrent ce 8 mai 1902 et laissèrent leurs maisons (leurs murs) en l'état.

MAIS la visite guidée en petit train (si, si,hautement intéressant, à faire absolument) va me faire revivre la vie fastueuse de SAINT-PIERRE avant l'éruption volcanique de la Montagne Pelée ce fameux 8 Mai 1902.

Et alors je découvre un destin incroyable de ce qui fut la Perle des Caraïbes: en un peu plus d'une minute, près de 30 000 personnes moururent, asphyxiées, brûlées ou écrasées par une nuée ardente.

Ce qu'il reste de l'ancien théâtre, un bâtiment prestigieux.

Un seul rescapé, le sieur Cyparis enfermé dans le cachot de la ville, l'unique prisonnier de Saint-Pierre! Mais l'histoire est poignante, le narrateur passionnant (le guide du train) et je pense à cette tragédie hors normes des jours durant. Je suis captivée, oui!

Le jardin de l'Anse Latouche (Le Carbet)

De notre location, on peut descendre à pied admirer ce jardin discret, à l'écart de la route mais d'une grande beauté.

Il est à l'emplacement d'une ancienne usine. Moins imposant que le jardin BALATA mais à voir également, complémentaire.

Nous sommes peu à le visiter, ce qui rend la promenade encore plus agréable. Au bout du jardin, nous sommes tout seuls.

Les restes de l'ancienne usine.

La rhumerie SAINT-JAMES :

(ouverte tous les jours)

Nous avions été frustrés de n'avoir pas vu une distillerie en fonctionnement à l'habitation CLEMENT (le rhum est "fabriqué" dans une usine dans les environs du VAUCLIN.)

C'est pourquoi nous sommes allés voir la rhumerie Saint-James. La visite guidée de l'usine vaut vraiment la peine. Un restaurant attenant à l'habitation Saint-James permet de se sustenter (correct).

Petit train pour visiter les plantations: malheureusement, le vendredi, le train ne marche pas (argh!) mais même sans train, la visite de l'usine à elle seule vaut le déplacement.

Ci-contre, l'Habitation Saint-James (musée à l'intérieur) et l'usine.

Il faut compter une bonne heure pour la visite de l'usine.

Aller au haut