BANGKOK


THAILANDE  2010 (2 semaines)

BANGKOK - KANCHANABURI - AYUTTHAYA - CHIANG MAI - BANGKOK 

  Un circuit classique que j'ai préparé avec les guides, les blogs et sites sans oublier les avis de voyageurs des forums du Routard.fr et de Voyageforum.com. Pas de plages, pas le temps. Pas d'hôtels ou GH réservés sauf pour la première nuit à Bangkok au New Siam 2.  




Bangkok


Arrivés en début de soirée à l’aéroport de Bangkok, nous prenons un taxi (très bien organisé, descendre un étage, c’est fléché et pas d’embrouille, les taxis mettent leur taximètre), nous descendons au New Siam 2, tout près de Kao San Road mais ouf, pas directement dans ce quartier peu attirant (que des touristes, que des restaurants et pas des meilleurs)

Le New Siam 2 (version routarde) est à 800 baths la nuit, piscine (petit déjeuner en sus mais pas cher au NEW SIAM RIVERSIDE, à quelques 25 mètres de là, en traversant la rue.)

On peut aussi loger au NEW SIAM RIVERSIDE, le grand frère,
2 fois plus cher mais aussi plus luxueux, avec AC et terrasse donnant sur la Chao Praya. J'avoue avoir préféré ce dernier car la chaleur était étouffante dans le premier hôtel sans clim'.

Les deux, à 50 mètres l'un de l'autre, idéalement situés près des centres d’intérêts culturels, je veux parler du Palais Impérial, du Wat Po, du Wat Arun et des klongs (canaux). On peut également prendre le bateau à l’embarcadère tout proche du fleuve, le Chao Praya. 

 Par contre, l'accueil dans ces deux hôtels est impersonnel.

La terrasse du New Siam Riverside, face au fleuve Chao Praya, est aussi utilisé par les hôtes du New Siam .

Petite piscine près de la terrasse

Jolie petite chambre bien fonctionnelle
au New Sam Riverside


PALAIS ROYAL ( 3 heures de visite) :

Comme il fait vraiment chaud, moite, nous essayons de démarrer tôt les visites. 

Donc, dimanche, nous prévoyons la visite du PALAIS ROYAL que je revois avec plaisir (toujours aussi impressionnant, que d'or, que d'or!. C'est très bling-bling mais j'adoooore !

Attention ! Prévoir la tenue ad hoc : couvrir les épaules et les jambes.





Beaucoup à voir, des temples, des statues. La visite est longue et très colorée, beaucoup de monde aussi mais cela ne gêne pas.


Le lendemain, visite du temple WAT PO. A juste titre, on l'appelle Temple du Boudha Couché. L'attraction majeure de ce temple est donc une statue  représentant Bouddha sur son lit de mort, sur le point d'accéder au "parinirvâna". Elle fait 43 mètres de long et 15 mètres de haut. Ses pieds sont incrustés de nacre représentant les 108 états de Bouddha.


Pour une quinqua qui souffre du dos, un massage au Wat Po est tentant.
Première constatation: Les massages thaïlandais font mal comme les balinais! Ils me demandent de rester habillée mais la masseuse a vigoureusement appuyé sur toutes les parties de mon corps en insistant sur le dos, par des pressions profondes et soutenues.

Le WAT ARUN :
Un pas de souris et en moins de deux, nous traversons le fleuve et nous retrouvons au
WAT ARUN avec son immense chedi ou prang de 82 mètres.












Le très fort taux d'inclinaison des escaliers du prang central est symbolique; il atteste de la difficulté d'atteindre les niveaux supérieurs de l'existence. 





Les Klongs :
Puis, à quelques encablures du Wat Arun, balade sur les klongs (= petits canaux de Bangkok) d'une heure dans un bateau à longue queue.
Par endroits, on peut voir les maisons traditionnelles en bois sur pilotis qui donne une idée de ce qu'était Bangkok au 19ième siècle.

Voilà deux journées de touristes, les visites habituelles... beaucoup de plaisir à revoir pour ma part le Palais Royal et le Wat Po. J'ai également beaucoup apprécié la balade rafraîchissante sur les klongs. Enfin, le choix de l'hôtel était parfait; nous étions prêts de tout et de plus, nous nous sommes aussi déplacés sur le Chao Praya (fleuve de Bangkok), l'embarcadère touchant l'hôtel.

Demain, nous partons pour KANCHANABURI, nous sommes maintenant en forme, libérés de cette fatigue due au décalage horaire. 

Aller au haut