ALLEPEY


au coeur des Backwaters



 

 

De Kumarakom, nous prenons un bateau qui va nous conduire au cœur des backwaters, en direction d’Allepey. De l'embarcadère/jetty à l'hôtel, on a payé 50-60 roupies en tuk-tuk (0.80 €). 

Prêtes à embarquer!

En route !

lagunes et cocotiers

aigrettes sur lit de jacinthes d'eau

Paysages enchanteurs. Mais il faut remplir le réservoir d’essence. Oups , on est un peu inquiètes quand on voit le transvasement de l'essence à l'air libre … mais on arrive dans le petit port d’Allepey.

C'était un bon plan de prendre un bateau public pour aller de Kumarakom à Allepey, c'est bon marché et le trajet est très agréable.

De Kumarakom à Allepey

Essence transvasé à l'air libre !

Une venelle

petit port d'Allepey

HEBERGEMENT : La veille, nous avons appelé le MALAYALAM LAKE RESORT qui nous a proposé une chambre avec ventilo à 1500 roupies la chambre et 100 roupies/par personne le petit déjeuner copieux. Cette adresse m'a été conseillée par une internaute. C'est vraiment une belle adresse car nous allons vivre au bord de l'eau et voir passer les house-boats de notre terrasse. De plus, l'accueil est charmant, assuré par José qui saura aussi nous proposer une belle randonnée à pied sur les petits canaux.

MALAYALAM LAKE RESORT malayalamresorts(arobase)yahoo point com

Arrivées au port d'Allepey, nous prenons un tuk-tuk (pour pas cher) qui nous emmène juste avant un pont; ensuite, le chemin se fait à pied le long du canal. Le cadre est charmant. Cependant y aller de jour car on est au bord de l'eau.

La chambre est simple mais notre petite terrasse est très agréable: c'est là où l'on nous sert le petit déjeuner et c'est de là aussi que l'on regarde passer les bateaux et ils sont nombreux!

Avertissement : Cette adresse est bien pour des personnes ne cherchant pas un grand confort. C'est rustique mais la vue est imprenable. Prendre les chambres du RDC, moins chères, et où on voit mieux les bateaux qu'au premier étage.

Attention, pas de drap du dessus (prévoir silky bag ou paréo)


Un bon compromis : Nous n'avons pas loué de kettuvalam, ces embarcations typiques des bacwaters, avec chauffeur et cuisinier mais finalement on a trouvé cette guesthouse au bord de l'eau et on trouve plus agréable de voir passer ces bateaux. De plus, la location est très chère et ces bateaux ne se déplacent que sur les grandes artères.

UNE BALADE A PIED DANS LES BACKWATERS
José, le propriétaire du Malayalam, nous propose une balade à pied de 5 à 6 kilomètres sur les petits canaux des backwaters. Elle démarre presque devant la guesthouse.

D'abord, on prend un petit bateau qui fait la navette toute la journée entre les bras d'iles (5 minutes) puis le reste se fait en marchant. A la fin, on reprend l'embarcadère

cliquer sur le plan ci-dessous : 


Un bon compromis : Nous n'avons pas loué de kettuvalam, ces embarcations typiques des bacwaters, avec chauffeur et cuisinier mais finalement on a trouvé cette guesthouse au bord de l'eau et on trouve plus agréable de voir passer ces bateaux. De plus, la location est très chère et ces bateaux ne se déplacent que sur les grandes artères.

UNE BALADE A PIED DANS LES BACKWATERS
José, le propriétaire du Malayalam, nous propose une balade à pied de 5 à 6 kilomètres sur les petits canaux des backwaters. Elle démarre presque devant la guesthouse.

D'abord, on prend un petit bateau qui fait la navette toute la journée entre les bras d'iles (5 minutes) puis le reste se fait en marchant. A la fin, on reprend l'embarcadère


Explications : Tout en bas du croquis, il y a le Malayalam resort qui est représenté.

A gauche de la guesthouse, j'ai mis 1, c'est là où on embarque. Nous, on n'a rien payé (sinon quelques roupies) et on débarque de l'autre côté au numéro 2 et ensuite on marche!

Mais pour faire cette rando, vous n'avez pas besoin d'habiter là, vous pouvez la faire juste avec le plan.Le terrain est toujours plat et la balade d'environ 3 heures, sans difficultés.

C'est une balade plaisante et intéressante: elle offre un parcours varié. Au début, on est au cœur de la vie des backwaters, on marche totalement à l'ombre dans des petites venelles.

Un bruit nous attire dans une courette où les femmes s'activent autour des coquillages. Les coquillages sont pêchés par les hommes puis les femmes les font cuire et séparent la coquille de la partie charnelle. 
 

Plus tôt dans la journée, des hommes pêchent dans l'eau certainement des coquillages, l’activité du coin.

 

[/pb_row]

les hommes pêchent des coquillages

Les femmes cuisent et broient les coquillages

La balade se poursuit par des rizières (mais celles-ci ne sont pas en eau, il est même urgent de faire la récolte!), avec des champs alentours puis on rejoint les backwaters par un grand canal où circule un nombre important de houseboats (dit ketuvallams). La photo carte postale n'est pas loin!

Tout au bout de ce chemin, tourner à droite. Après ce petit tronçon touristique, on se retrouve immergé dans la vie des Indiens des backwaters. A nouveau, nous rencontrons des villageois occupés par la pêche de coquillages et leur traitement.



On s'est même fait des copains... le temps d'une photo!
Les Indiens adorent se faire photographier avec des Européens.

Avant de reprendre le ferry, possibilité de se sustenter ou de faire le plein d'eau dans des petites épiceries. L'embarcadère se trouve juste après le magasin "Jeevan Stores & Fisch Centre" (façade verte avec colonnes vertes et jaunes). Le propriétaire de la boutique de CDs vous donnera les horaires.

Aller au haut