COCHIN (= Kochi)



- la pêche au carrelet

- le quartier des épices

- le Khatakali

- les tissus indiens et mon tailleur



A COCHIN (Fort Kochi, en fait), nous avons choisi de loger à l'hôtel 
SPENCER HOME et leur avons demandé de venir nous chercher à la gare d'ERNAKULAM (attention, 2 gares à Ernakulam!).

Coût du taxi: gare/Spencer home, donc Fort Kochi: 650 roupies (=8 €), 

Chambre avec AC et ventilo, petit déj' compris: 2500 roupies (30 €)

Hôtel bien situé, dans le vieux Cochin, tout prêt des carrelets. Service discret et parfois bien lent.  Petit déjeuner plus que modeste.

Le quartier de Fort Kochi (à gauche sur le plan), là où nous logeons.

RESTAURANTS: Prix d'un repas: environ 400 rp/personne (5 €)
La plupart des restaurants sont à deux pas de notre hôtel! Bien pratique!

Eviter le MANGO TREE, c'est un bon conseil!

Si vous aimez le poisson (comme moi!), savourez au centre-ville (en terrasses, les seules qui existent ou presque à Fort Kochi) au KERALA CAFE (Tower road) un délicieux fish grill pollichathu in banana leaf pour 450 roupies (5,5 €). C'est un poisson avec des épices servi dans une feuille de bananier.

C'est en fait une des spécialités du Kerala, celle qui m'a plu car pour le reste, je n'ai pas trop aimé cette cuisine qui n'a rien à voir avec ce que l'on peut manger au restaurant indien en France.


LES FILETS CHINOIS

Appelés aussi carrelets, ce sont de grands filets, comme on peut en voir en Charente-Maritime. C'est l'attraction principale de Cochin avec les épices.

Nous allons y faire un tour le soir, juste avant le coucher de soleil.  

MATTANCHERRY OU LE QUARTIER DES EPICES :

Pour y aller, prendre un tuk-tuk (40 roupies = 0,50 €) et visiter d'abord La Dutch Residence(sorte de musée dans l'ancienne maison du gouverneur portugais en 1658, visite rapide mais intéressante) puis se diriger vers le petit quartier des épices. Beaucoup de touristes, tout d'un coup!

Je suis étonnée, je ne vois pas de courette où sont entreposées les épices mais en cherchant bien, on trouve! Il faut aller au SPICE MARKET, une petite ruelle discrète et la suivre. Seulement, beaucoup d'entrepôts sont fermés. Y-a-t-il moins d'épices qu'autrefois ou est-ce seulement fermé? Ce que je vois le plus dans ce quartier, ce sont des boutiques à souvenir et des touristes!

LE KHATAKALI ou spectacle typique du Kérala :
Ne pas manquer d'assister à un spectacle de Khatakali à Cochin. C'est à voir et finalement à revoir puisque je connaissais déjà pour l'avoir vu en 2001, en ce même lieu. Nous allons au KHATAKALI CENTRE, c'est tout près de l'église Santa Cruz, tout près du centre.

http://www.kathakalicentre.com/

Pendant 1 heure, les protagonistes de ce spectacle, 5 hommes, se maquillent devant vous, sur la scène. Ensuite, la représentation dure 1h30. Cela peut paraître long mais le charme opère, vraiment! En tout cas, c'est à voir au moins une fois quand on est à Cochin.

Le public peut assister au maquillage des acteurs.

Le maquillage prend du temps.


ERNAKULAM, dans le grand magasin de tissus SEEMATTI :

On n'est pas des nanas pour rien, nous sommes allées voir les tissus indiens dans ce grand magasin très réputé. Pour ce faire, on a pris un bateau à la jetty (attention, 2 embarcadères/jetties! C'est le plus éloigné des filets chinois! Après le restaurant Pepper House).

Nombreuses navettes toute la journée pour aller à ERNAKULAM,
8 roupies aller et retour.

SEEMATTI est un grand magasin voué sur plusieurs étages au tissu, à la soie, au sari et au salwaz kamez, très porté à Cochin. 

Une fois nos cotons trouvés (mais ce n'est pas la spécialité du magasin, il n'y a pas un choix fou!), nous nous glissons dans la circulation d'Ernakulam, bruit, poussière, agitation fébrile, la ville indienne, quoi!




Puis retour à Cochin, on retourne à l’embarcadère (jetty) pour prendre le bateau. Le retour prend peu de temps.

Restaurant à proximité de l'embarcadère: le PEPPER HOUSE. Les locaux de ce restaurant font penser à des entrepôts désaffectés, peut-être est-ce de là que partait le poivre? Repas correct, temps d'attente long, comme partout dans les restaurants.

COUTURIER : Quand je pars en Asie j'ai pris l'habitude de me faire tailler sur place des vêtements, enfin surtout des robes. J'ai trouvé un petit couturier adorable, pas loin de l'hôtel, qui m'a fait ma robe en 24 heures pour la modique somme de 400 roupies (5 €); c'est si bon marché que je n'ai pas négocié!

Je lui ai apporté une de mes robes qu'il a reproduite à l'identique; le résultat est très positif et rapide (1 à 2 jours).

Son adresse? Shabeer, Noor Tailoring, Patalam Juma Masjid, Cochin. Allez-y à pied de l’hôtel et demander "Patalam". Venez avec votre tissu (acheté en France ou à Ernakulam, comme nous l'avons fait) et le modèle à reproduire.

Aller au haut