C U B A


 LA HAVANE  &  TRINIDAD

           Après mes mésaventures  à New Delhi en pleine démonétisation et pour un court séjour sans souci sous les tropiques, je choisis de partir avec un voyagiste dont la  formule souple me permet de garder mon indépendance; Transat  s'occupe de mon  vol, mes hébergements et des transferts entre l'aéroport, la Havane et Trinidad puis retour. Mais, sur place, je gère mon temps comme je le souhaite.

En fait, je m'aperçois bien vite qu'il est facile de circuler à Cuba et de trouver un logement. Le fait que je parle espagnol me facilite la tâche mais avec l'anglais, on peut aussi se débrouiller.

Je vais passer 4 nuits à LA HAVANE et 4 nuits à TRINIDAD et dormir chez l'habitant, dans les fameuses casas particulares.                                          

 LA  HAVANE

La Havane est bien plus étendue que Paris et compte 3,7 millions d'habitants; elle comprend de nombreux quartiers, dont la Habana Vieja (centre touristique), le Centro Habana et d'autres quartiers que je n'aurai pas le loisir de visiter.

Attention, je ne reste que 4 nuits; donc forcément, mon ressenti est celui d'une touriste de passage, rien de plus !

Ci-dessous les quartiers centraux de la Havane

La vieille ville de la Havane appelée la Habana Vieja

Ma Casa particular, chez Mary, se trouve au nord de ce quartier, au niveau du Pal. de Artesania. De là, je peux faire tout à pied dans la Habana Vieja.

Balade dans la ville en voiture américaine :

Pour 23 €, une balade en voiture américaine et une visite guidée dans la Vieille Ville (Habana Vieja); La balade en voiture longe le Malecon (la "Promenade des Anglais" des Cubains, enfin en exagérant beaucoup, lol) puis direction la Place de la Révolution (un bonjour au Che, à vous de voir) et retour vers le Capitole, l'Opéra.

Evidemment, vous pouvez définir avec le chauffeur votre itinéraire et après négocier le prix. N'oubliez pas qu'un CUC = un Euro !

Pour les amateurs de voitures anciennes, celles-ci sont concentrées sur le parking de la Place de la Révolution, vers l'Opéra près du parc mais on en voit partout dans les rues de La Havane, une vraie manne pour leurs propriétaires cubains. Ceux-là ont un bon niveau de vie, je présume. En tout cas, ils les bichonnent , elles sont belles et rutilantes et bien entretenues.

 Photo de droite  : Réparation en plein milieu de la rue, devant l'Opéra, sur une avenue très passante.

 
Ci-dessous : Diaporama de voitures américaines

 La Habana Vieja :

C'est un petit quartier mais le plus beau de La Havane, là où Fidel Castro a fait rénover de somptueux bâtiments, des palaces, les églises,... et c'est vraiment réussi. Ca, c'est la façade car il suffit d'un peu s'écarter pour voir la réalité.

Tout peut se faire à pied et la balade est vraiment très agréable. J'y suis retournée plusieurs fois, j'ai seulement regretté de n'avoir pu visiter certains musées; beaucoup sont fermés le dimanche après-midi et le lundi. Donc en tenir compte lors de votre visite.

 

Patios :

C'est un plaisir d'entrer dans les maisons, les palacios ou les hôtels dont les portes sont grandes ouvertes et où je découvre de magnifiques cours intérieures, les patios.

Le Capitole, l'Opéra et  le Prado

... toujours à pied, j'ai beaucoup apprécié ce quartier du Capitole avec le petit parc où viennent stationner les belles voitures américaines mais surtout j'ai aimé flâner sur la promenade Marti, je veux parler du Prado.

Belles demeures cubaines encore que certaines soient dans un très mauvais état, belle allée où des artistes exposent leurs toiles.

Ci-dessous, plusieurs photos du Prado.

Au coeur de la Habana Vieja

 

... la balade se poursuit jusqu'à la Plaza Vieja ... mais avant d'y arriver, plus d'une halte s'impose sur la Plaza de Armas et La Vieille Ville est tellement pittoresque que l'on peut le parcourir de nombreuses heures.

 

J'irai aussi dans la fameuse Calle Obispo mais aussi traîner dans les rues adjacentes qui ne manquent pas d'intérêt, entrer dans les boutiques d'état pour voir les quelques produits proposés à la vente, voir les gens attendre patiemment des oeufs suite à un arrivage ...

 

En fait, à La Havane, touristes et Cubains peuvent très bien ne pas se croiser car ils ont une monnaie différente (pour nous, le fameux CUC) et des endroits de fréquentation différents. La Vieille Ville, dans son centre avec la Cathédrale, la Plaza de Armas, etc. est le domaine des touristes.

 

D'où pour moi l'intérêt de loger chez l'habitant pour avoir quelques contacts. La Vieille Ville est un beau miroir où se reflète l'image embellie de La Havane. Un peu plus loin déjà, l'envers du décor.

 

 

 

Ci-dessous et ci-contre quelques photos glânées ici et là de ce quartier pittoresque et attachant.

CALLEJON DE HAMEL :

Compter 1 à 2 heures de visite. Y aller en cyclopousse cubain, ce que j'ai fait mais seulement au retour.
Dans le quartier adjacent, le Centro Habana, il faut aller voir le Callejon de Hamel, un lieu artistique intéressant, en fait une petite ruelle où un artiste, Salvador Gonzalez Escalona (photo de gauche), a donné libre cours à sa fantaisie sur les murs non seulement de la ruelle mais aussi des batiments avoisinants, sans parler des sculptures et autres objets recyclés. L'accès est gratuit et on peut boire un coup dans le petit café.

Sans deux charmantes Cubaines (lol), j'aurais eu bien du mal à trouver cet endroit; je dis charmantes car elles m'on fait visiter le Callejon puis m'ont suggéré de leur acheter un DVD de musiques cubaines pour financer, m'ont-elles assuré,  les projets du Callejon. 10 CUC/Euros, ce n'est pas donné mais j'ai joué le jeu, elles avaient gagné leur journée... Mais le pire, c'est que du DVD ne sort aucune musique! Un petit désagrément pas méchant mais bon, vous êtes prévenu ... et j'ai fait deux heureuses !

Retour de la Callejon en cyclopousse cubain :

Un moyen de locomotion bien pratique, pour découvrir un quartier et sur des courtes  distances. Pas très confortable pour les fessiers délicats mais bien utile pour prendre des instantanés.

Nous sommes passés par des rues moins rutilantes que celles du centre de la Vieille Ville : maisons délabrées, chaussées défoncées,...

Le Malecon :

C'est la fameuse promenade du bord de mer qui longe LA HAVANE sur 7 km. Je la parcours partiellement dans "ma" voiture américaine. Je ne tombe pas sous le charme; c'est loin, très loin de ce que je m'imaginais. Il est vrai que le mieux est d'y aller en soirée, là où elle s'anime mais je n'en aurai pas l'envie.

T R I N I D A D

TRINIDAD est une petite ville charmante, très typique, animée, aux maisons colorées.

Je loge chez Damaris, dans une casa particular, avec un petit couple de Montpellier, bonjour Mélanie et Lionel,  et là, franchement, on a passé du bon temps et bien ri avec la famille. Des gens sympathiques avec lesquels j'ai mangé le soir.

On se demande toujours combien de temps rester dans tel ou tel endroit. Pour ce qui concerne Trinidad, je dirai que 3 nuits suffisent si vous ne faites ni plongée (snorkeling) ni l'excursion aux Topes mais sinon  5 nuits seraient bien, aux dires de mes petits voisins de chambre, qui, eux, ont fait ses activités. 

La maison de Damaris est la jolie maison rose à gauche.

 Vivre la rue, vivre Trinidad !


C’est décontracté, les Cubains vivent dans la rue, habillés de manière simple, en short et T-shirt, ils prennent l’air à l’ombre sur le pas de leurs portes. Des charrettes tirées par des chevaux, des cyclopousses, des vendeurs ambulants, des voitures aussi, bref le spectacle est dans la rue… et je ne parle pas des maisons colorées qui ont un charme fou, ni de la musique dans les cafés ou les restaurants ou encore aux abords de la Plaza Mayor.

 
 
 
 

Plaza Mayor :

L'endroit le plus beau de Trinidad !  Autour de la Place Mayor et derrière l'église se trouve un joli quartier rénové aux maisons aux teintes éclatantes.

Pour avoir une belle vue, ne pas hésiter à monter en haut du Musée De La Lucha Contra Los Bandidos; ne vous y trompez pas, c'est une église qui abrite ce musée.

Mais si on s'aventure un peu plus loin,  le décor change radicalement et on voit les Cubains vivre dans leurs petites masures délabrées.

  • Excursion en train à vapeur à l’ancienne fabrique de canne à sucre : 10 ou15 CUC, je ne me souviens plus. Se termine vers 14h.
    Les billets peuvent être pris directement à la gare. L’occasion de voir la campagne cubaine. Sinon, franchement bien décevant. S’installer sur la partie gauche dans le sens de la marche pour éviter un soleil violent. Pas grand-chose à voir, j’ai eu le sentiment d’avoir perdu mon temps.

Les Topes de Collantes :

Excursion de 47 €/personne, repas inclus, retour vers 16h. Ne demande pas une condition physique extraordinaire contrairement à ce qui m’avait été dit; sur du plat, petite rando d’une heure dans la forêt tropicale, le guide explique les différentes plantes, baignade dans les cascades, très agréable.

Plongée (snorkeling) et baignade :

au Cayo Blanco en partant de la petiteMarina, excursion d’environ 47 €/personne, groupe de 15 personnes, déjeuner inclus, retour vers 16h. A noter cependant que la plongée pour voir les coraux se fait par petits groupes et ne dure que 15 minutes.

 

Plage d’Ancon :


A côté de la petite marina, à quelques km de Trinidad, 8 CUC négociés A/R en taxi. Fait une anse, belle plage, du vent rafraichissant. Possibilité de se restaurer et de manger.

********   FIN  DU  VOYAGE    ********

Aller au haut