SIDEMEN :
 


- Mon hébergement
- Préparation d'une cérémonie

- Combat de coqs
- Balade dans la campagne



Me voilà partie de KELIKI, je n'ai pas pu prolonger mon séjour là-bas ... alors je vais à SIDEMEN quelques jours dans un joli hôtel, le LIHAT SAWAH HOMESTAY 1. Je m'y plais tout de suite. Je paie 300 000 roupies la chambre avec ventilateur. Une belle surprise : une piscine à débordement.

Une belle piscine à débordement

Jolie petite salle à manger avec vue sur les rizières;
accès Wifi seulement à cet endroit.


A peine mes affaires déballées, je sors de mon bungalow et tombe sur Marine et son frère Arnaud qui me proposent de les suivre pour aller voir les préparatifs d'une "ceremony". La chance! C'est exactement ce que j'aurais aimé faire!

  

Décorations, offrandes, le temple se pare pour la cérémonie.

Et toujours des offrandes!

Le soir, nous y retournons car il y a un spectacle de danse et l'une des Balinaises nous y a conviés. Il suffit juste qu'on n'oublie pas de mettre notre sarong dans le sac, avec la ceinture ! En fait, je suis un peu déçue car ce ne sont pas les belles danseuses balinaises que j'espèrais voir mais un spectacle très drôle au demeurant mais auquel nous ne comprenons rien !

  

Mon premier combat de coqs : A côté du temple, du bruit, des clameurs, des combats de coqs. Seuls, les hommes assistent à ces combats qui sont - encore pour eux - l'occasion de parier. Chacun des coqs en lice porte une pointe acérée à la patte. Ca risque d'être sanglant. Les hommes appellent au pari, puis des cris, des clameurs, enfin, plusieurs minutes après, le combat; ça va très vite et ça se finit souvent mal!


Une balade dans la campagne, les rizières

L'hôtel m'a donné un petit plan; il s'agit d'une boucle à faire à pied en partant du Lihat Sawah, une petite boucle de 2 heures qui me fait passer dans la campagne, non loin des rizières et traverser deux villages perdus et visiblement bien pauvres.



Les rizières sont donc prêtes pour la récolte, en tout cas plus en eaux, ce qui est bien moins beau.

Donc les dates de plantation et de récolte sont différentes d'un endroit à l'autre de l'île. Alors que pour Ubud le piquage des semis dans l'eau se fait début Juillet, à Sidemen cela a été fait depuis longtemps. Le paysage est totalement différent! Pour moi, y a pas photo, les rizières en eaux, en phase de repiquage ou juste après, c'est bien plus esthétique!

.. Mais j'entends des cris d'enfants, une école ! L'occasion pour moi de donner au maître des coloriages et des crayons de couleur qui feront le bonheur des enfants.



Je deviens l'attraction... Une visiteuse étrangère dans une école perdue dans la campagne balinaise.


SIDEMEN SOLO Je n'ai pas le temps de défaire mes bagages que Marine et son frère Arnaud (originaires de Nice) me proposent d'aller voir une préparation de cérémonie. Quelle belle journée avons-nous passée ensemble! Puis, la veille de partir, je rencontre deux autres Québecoises, Alexia et Diana, passionnées de plongée (elles vont à Amed) et pleines de projets. On mange ensemble, discussions autour de Montréal, du Québec que je connais un peu, échanges de bons plans sur Bali.

Aller au haut